Bienvenue

Depuis le printemps 2008 je partage ici en photos mes balades pour vous faire découvrir ces deux beaux départements voisins, différents mais complémentaires, que sont la Drôme et l'Ardèche.

La liste des balades présentées géographiquement se trouve dans les onglets en haut de la page. Elles sont de niveau facile en majorité, le contraire est précisé.

Bonne balade ici et ailleurs.


D'autres photos de la région avec moins de texte sur mon blog photos


Mention expresse est faite ici que je suis l'auteure de chacune des photographies mise en ligne sur ce blog et signées "LENA26"

---

lundi 31 août 2009

St Remèze : les Gorges de l'Ardèche et le dolmen du Chanet

Si les gorges de l’Ardèche sont connues pour leurs processions de canoéistes descendant chaque été la rivière éponyme, cette Réserve Naturelle recèle également nombre de chemins pédestres d’où l’on peut bénéficier de splendides points de vue sur cette curiosité géologique.

La balade d’aujourd’hui vous propose de traverser la forêt de chênes verts à la découverte de l’un des nombreux dolmens de la forêt méridionale ardéchoise, de plonger au cœur des gorges tout en admirant de magnifiques paysages, puis d’effectuer quelques pas sur les dalles et les plages sableuses des rives de l’Ardèche et pourquoi pas de vous y rafraichir, avant une remontée sportive vers le plateau.

Note : les photos aux coins arrondies ont été prises en mars 2014 au cours de la même balade. 


La balade est classée dans la catégorie "facile" (la remontée est toutefois nettement moins douce que la descente) avec 6km pour 2h30. Prévoir toutefois beaucoup plus pour le pique-nique, les photos, l'admiration du panorama, la lecture des panneaux d'information et la baignade à la belle saison.




Le départ de la randonnée est situé à la maison forestière de St Remèze sur la D590, qui accueille parfois des manifestations familiales ou associatives. Pour nous il s’agira de suivre le balisage jaune et blanc très présent, ce qui permet de faire cette balade sans aucun souci d’orientation. Pour cela, prendre le chemin au départ du panneau info-rando.


Après une petite déambulation dans une végétation typiquement méditerranéenne où il faudra être attentif au balisage, le chemin débouche sur la D290 qu’il faut traverser (prudence !) pour descendre à partir de là dans la réserve Naturelle des Gorges de l’Ardèche et rejoindre le fond des gorges en suivant le sentier principal.

En chemin un panneau d'information nous informeras sur le chêne vert « Quercus ilex » qui est un arbre typique de la forêt méditerranéenne et dont la présence est abondante dans les Gorges de l’Ardèche. En effet depuis des siècles et jusqu’aux années 1950 la chênaie a été exploitée pour la production de bois de chauffage et de charbon de bois. Depuis elle évolue naturellement sans intervention de l’homme. C’est pourquoi un programme d’observation a été lancé : la forêt va-t-elle se transformer en futaie ? Ou ces arbres trop vieux vont-ils laisser la place à la garrigue, ou bien alors être supplantés par le chêne blanc ?


 Et puis plus bas, le clou du spectacle avant le fond des gorges : le dolmen de Chanet






Le département de l’Ardèche recèle de nombreux dolmens, notamment dans le sud. Le dolmen du Chanet (classé aux monuments historiques en 1889) est dans un état de conservation remarquable, il est encore coiffé de sa table. Les dolmens sont des sépultures collectives.

  

Et si l'on s'aventure au delà vers les gorges on découvre un beau panorama.











En chemin quelle ne fut pas notre surprise de déranger un bouc couché sur le bord du chemin. Mais je compris vite la raison de sa présence. Visiblement cet animal était malade et n’a même pas eu la force de s’enfuir à notre passage. Nous ne la dérangeons pas plus longtemps et continuons notre route. Le lendemain j’envoyais un mail au bureau de la Réserve pour signaler la présence de cet animal en espérant une intervention possible de leur part, mais personne ne daigna me répondre…






 Arrivés au bas des gorges, au sortir du couvert des arbres il faut encore suivre la rivière sur 500m vers l’aval...




Aiguille de Gournier


mars 2014 : traces sur les arbustes du niveau de la rivière en crue

 
avant d’arriver à la plage de Gournier puis son bivouac.


L’aire de bivouac de Gournier, ancienne exploitation agricole et propriété du Conseil Général de l’Ardèche a été créée pour accueillir les visiteurs (canoéistes ou pédestres) et dissuader ainsi du camping sauvage.




Le bivouac y est autorisé moyennant une redevance matérialisée par un ticket de réservation. A noter que le charbon de bois est gracieusement offert.

 


Et c’est la longue remontée vers la route empruntant une partie du chemin carrossable menant au bivouac. Heureusement en chemin de la lecture nous permet de faire des haltes. En effet deux panneaux interactifs nous proposent de découvrir de façon ludique la flore et la faune des Gorges...



...et plus loin d’autres panneaux nous renseignent sur les vieux métiers des gorges tels que les charbonniers et les bouscatiers. Le chêne vert était très précieux. Ses glands nourrissaient les cochons, son bois est un excellent combustible, de son écorce on extrayait le tanin pour travailler les peaux de bête.



Quant au charbon de bois, sa fabrication en Ardèche remonterait au Moyen-âge et était liée aux besoins en combustibles de certaines industries locales puis s’est développé avec l’essor des villes et des besoins domestiques.


Retour à la maison forestière, satisfaits de cette promenade instructive et panoramique. Une balade à déconseiller tout de même par forte chaleur.
 
Je vous emmène bientôt pour de nouvelles balades.




Source Geoportail





Les chemins de la balade :







Edité le 27 avril 2012

Après la balade en photo, vous pouvez retrouver cette même balade en vidéo, grâce à la "web émission" Carnet de Rando, qui ouvre sa série thématique consacrée aux Gorges de l'Ardèche par cette randonnée au dolmen du Chanet. Une super idée je pense, allez y faire une visite en cliquant sur le lien ci-dessous.



9 commentaires:

C a dit…

Je ne savais pas qu'il y avais autant de vestiges pré-historique en Ardèche. Je savais que l'on pouvait en trouver en Bretagne, mais pas en Ardèche.
Donc l'Ardèche fut un jour habitée par l'homme de Cro-magnon. Maintenant, elle doit être pleine d'hommes trop mignons....

Pierre a dit…

Très jolie ballade que je fais assez régulièrement car habitant St Remèze.
Au sujet du bouc, en fait de nombreux troupeaux de chèvres semi sauvages ont élu territoire dans les Gorges, et on rencontre souvent des animaux bléssés ou malades, mais malheureusement, on ne peut rien y faire...

Lena26 a dit…

C'est toujours triste de ressentir ce sentiment d'impuissance face à la maladie. Cela a quelque peu terni ma balade mais cela fait parti des surprises bonnes ou mauvaises que nous réserve la nature !

Merci de la visite

Anonyme a dit…

Bonjour, merci pour votre blog et vos explications très interessantes, juste une petite question...combien de temps à peu près cette balade dure t-elle? merci. Aurélie de Montélimar.

Lena26 a dit…

Bonjour Aurélie,

peut-être est-il trop tard pour répondre si vous vouliez faire la sortie aujourd'hui.

Cette balade a été faite en juin 2009, ce qui fait que mes souvenirs sont imprécis sur le temps nécessaire, mais dans ce cas là j'ai un truc : je regarde l'heure où a été prise la première photo et l'heure de la dernière...

Ce qui donne : première à midi, dernière à 16h43. Donc presque cinq heures, mais il faut savoir que nous ne sommes pas une référence car nous ne pratiquons absolument pas la randonnée sportive : nous marchons avec nos enfants et en s'arrêtant pas mal pour prendre des photos ou gouter... Donc la durée est relative, à vous d'estimer selon votre rythme.

Bonne balade et merci de la visite

Anonyme a dit…

Bonsoir! merci pour votre réponse!

non dimanche dernier, le 8 mai, nous avons fait la montagne St Michel à Viviers...superbe au sommet! nous ne sommes pas redescendus directement au cimetière, nous avons pris l'autre flanc de la montagne,nous sommes donc redescendus par l'autre côté et avons fait le tour de la montagne pour rejoindre la voiture. durée de la balade 1h40.
je voulais monter à la statue depuis un petit moment et c'est en faisant des recherches sur "google" pour savoir comment y aller que je suis tombée sur votre blog...

c'est demain la randonnée de St Remeze!je vous tiendrai au courant pour la durée...

Aurélie.

Anonyme a dit…

Voilà c'est fait! 2h40 en tout, 1h50 pour descendre jusqu'au bivouac de gournier (4,3km) et 50min pour remonter avec beaucoup beaucoup de pause...(2km)

dimanche prochain, je fais votre balade à la cascade du ray-pic!

Anonyme a dit…

pauses avec un "s" c'est mieux!
et je n'ai pas signé... Aurélie!

Lena26 a dit…

Et bien bravo aux sportifs que vous êtes. Peut-être avions nous pique niqué entre-temps, je ne me rappelle plus...

La cascade du Ray-pic a été fermée il y a quelque mois pour cause d'éboulement et d'accident grave. Il faudrait donc s'assurer que l'accès n'est plus interdit, ce serait dommage d'y aller pour rien (mais il y a bien d'autres choses à voir dans ce coin)

Bonne balade.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...