Bienvenue

Depuis le printemps 2008 je partage ici en photos mes balades pour vous faire découvrir ces deux beaux départements voisins, différents mais complémentaires, que sont la Drôme et l'Ardèche.

La liste des balades présentées géographiquement se trouve dans les onglets en haut de la page. Elles sont de niveau facile en majorité, le contraire est précisé.

Bonne balade ici et ailleurs.


D'autres photos de la région avec moins de texte sur mon blog photos


Mention expresse est faite ici que je suis l'auteure de chacune des photographies mise en ligne sur ce blog et signées "LENA26"

---

samedi 9 novembre 2013

Le bois de Païolive : le circuit de La Vierge (Ardèche)



Le bois de Païolive s'étend sur trois communes de l'extrême sud de l'Ardèche, Berrias et Casteljau, Bannes et Les Vans et il constitue un haut lieu touristique en raison de sa curiosité. Nous sommes en effet plongés ici dans un dépaysement total : les rochers et même les arbres se distinguent. Sur le tout plane une ambiance féerique, faisant du bois de Païolive une sorte de Brocéliande ardéchoise. Car des millions d'années de pluie et de ruissellement ont sculpté ce relief calcaire faisant apparaître un paysage tumultueux aux formes étranges. Si on ajoute à ce dédale minéral des arbres tortueux et des lichens abondants, le décor est planté. Sans compter qu'au delà de ce coté mystérieux, nous sommes en présence ici d'un immense parc de jeux naturel pour enfants qui trouveront plaisir à gravir les rochers, ramper ou se cacher parmi eux (sous votre propre surveillance évidemment).


Plusieurs circuits parcourent le bois, dont celui de la Corniche. Celui d'aujourd'hui intitulé "le circuit de la Vierge" est justement destiné aux plus jeunes (mais aussi à ceux qui le sont restés), car il est véritablement très facile d'accès avec ses 1,5 km pour une heure de marche, mais aussi pour son côté ludique lors de la traversée du bestiaire aux formes animales et du labyrinthe.


C'est sur ce circuit que se situent selon moi les plus belles sculptures minérales de la Nature.


C'est parti

Pour le balisage il suffit de suivre les panneaux.

Cette journée s'est avérée malheureusement plutôt grise, quelques rares rayons de soleil viendront magnifier les lieux de temps en temps en début de parcours. 




Nous sommes rapidement plongés au cœur de cet univers de roches pétrifiées aux formes étonnantes. Voici tout d'abord les fantômes, assez raccords avec le temps orageux qui s'annonce soudain :




Puis la ménagerie du bestiaire, animaux pétrifiés bien identifiés ou faisant appel à votre imagination. Ici le singe accroupi :



Là l'éléphant :



Salsepareille






Le bois de Païolive est d'une richesse exceptionnelle en terme de biodiversité. De nombreux végétaux, mais également des insectes, des oiseaux et des mammifères dont parmi ces derniers la chauve-souris. Les cavités des roches constituent un repaire idéal pour elles. Au cœur du parcours un sentier interactif présente de manière ludique ce mammifère volant aux enfants. Pour nous malheureusement cela sera une autre fois, le système étant en réparation...


Nous continuons notre quête à la recherche des druides et des fées qui peuplent ce lieu.


Plus loin le labyrinthe a mis inhabituellement mon sens de l'orientation à rude épreuve ! Heureusement le parcours est fléché et il comporte de nombreuses variantes qu'il ne faut pas hésiter à emprunter, parfois en faisant l'effort de ramper ou d'escalader. 



Avec en final, avant le chemin du retour, l'apparition de la Vierge dans une anfractuosité de la roche. 



Le parcours est annoncé avec 1,5 km et une heure de marche, nous avons fait en réalité beaucoup plus, occupés à admirer les formes minérales à faire marche arrière et à jouer à se perdre.

Dans cette forêt de roches pétrifiées, l'alliance du minéral et du végétal est réussie ! Un seul bémol, après une journée de pluie les rochers du parcours bien polis par des décennies de foulées de randonneurs deviennent encore plus glissants et il faut être extrêmement prudent !

Pour avoir effectué cette randonnée fin octobre, je ne peux que vous recommander de faire cette visite en automne pour profiter des belles couleurs saisonnières mais également de la quiétude des lieux libérés de l'affluence estivale. 




Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...