Bienvenue

Depuis le printemps 2008 je partage ici en photos mes balades pour vous faire découvrir ces deux beaux départements voisins, différents mais complémentaires, que sont la Drôme et l'Ardèche.

La liste des balades présentées géographiquement se trouve dans les onglets en haut de la page. Elles sont de niveau facile en majorité, le contraire est précisé.

Bonne balade ici et ailleurs.


D'autres photos de la région avec moins de texte sur mon blog photos


Mention expresse est faite ici que je suis l'auteure de chacune des photographies mise en ligne sur ce blog et signées "LENA26"

---

mardi 27 octobre 2015

Saint Bauzile : le tour du plateau du Lérou (Ardèche)

Saint Bauzile, petit village ardéchois situé entre le massif du Coiron et la plaine du Barrès, est surtout réputé pour sa montagne d'Andance, l'un des deux seuls gisements de diatomite en France et le plus grand gisement d'Europe.


La diatomite est une roche constituée par l'accumulation d'algues appelées diatomées. Ces algues vivent en milieu aquatique riche en silice qu'elles assimilent sur leurs carapaces. La lente accumulation sur le fond de ces algues mortes peut conduire à la formation de cette pierre surprenante, très légère, poreuse, qui sert après traitements comme agent de filtration dans le secteur agroalimentaire.

La diatomite assure une excellente conservation des fossiles car elle a la particularité d'empêcher toute action dégradante des bactéries. C'est ainsi qu'ont été retrouvés sur le site des poissons, des batraciens, des insectes, des feuilles et la plus vieille châtaigne du monde !

La formation de la montagne d'Andance est due à une éruption volcanique de type Maar. Le cratère s'est rempli d'une eau très riche en silice, d'où le dépôt de diatomites sur plusieurs dizaines de mètres d'épaisseur. Lors des éruptions volcaniques menant à la formation du Coiron les couches sédimentaires à diatomées sont recouvertes et parfois pénétrées de coulées volcaniques. Puis se met en place le processus d'inversion du relief dû à l'érosion, qu'il est essentiel de connaitre pour comprendre la formation de cet environnement et les particularités géologiques observées dans tout le Coiron.

Ainsi la montagne d'Andance est un lambeau du Coiron dont elle est séparée par l'érosion du quaternaire.

Mais St Bauzile offre également et c'est moins connu de magnifiques panoramas sur la plaine de Chomérac, le plateau du Coiron et même au delà, à ceux qui empruntent ses chemins de randonnée. Et comme la carrière à diatomite est un site industriel strictement interdit au public, il ne me reste plus qu'à aller voir de plus près cette autre richesse locale en ce début du mois de septembre.

C'est parti pour une boucle qui annonce faire le tour du plateau du Lérou à la découverte de différents phénomènes géologiques, sur une distance de près de 12km.

On se gare sur le parking de la mairie, au bord de la route principale.


On sort du parking en passant devant la mairie puis entre l'école et le cimetière. On débouche sur une route que l'on suit sur la gauche tout droit jusqu'en haut, on prend alors le petit chemin qui monte à gauche du bâtiment. Il débouche lui aussi très rapidement sur une route que l'on prend à droite. Au retour nous reviendrons par la gauche.


Au carrefour la Grangette, agrémenté d'un poteau directionnel de randonnée, il faut prendre direction Les Taillas à 4km


Sur la photo c'est la route du bas.



on suit cette petite route champêtre peu fréquentée.





La petite route descend jusqu'à la départementale n°3 qui vient de St Bauzile, il faudra la longer un court instant sur la gauche pendant 200m en prenant garde car elle est plus fréquentée que la précédente.

La route traverse le ravin de Fassemale.






On quitte ensuite la départementale pour suivre une plus petite route qui monte à gauche. Pas d'erreur possible, le balisage est bien présent.

Cette petite route domine la vallée de Chomérac.




Au niveau de l'habitation la petite route se fait chemin de terre.


On continue à longer la vallée de Chomérac sur ce magnifique chemin bordé de chênes







Le chemin se fait sentier empierré. Il est parfois bordé de murets de pierres basaltiques.





Il se poursuit jusqu'au hameau de Gratenas.



Le balisage se fait plus discret. Il faut traverser le hameau mais ne pas redescendre la rue. Un coup d'oeil sur la carte me fait retrouver le balisage à gauche sur un nouveau chemin sympathique qui débute à l'angle de cette ruine.




Un environnement familier apparait peu à peu


le village de Rochessauve vient à se dévoiler sur le versant d'en face. J'y étais la semaine d'avant pour effectuer la balade intitulée "Le château".

Rochessauve

J'arrive sur une petite route, au carrefour "Les Taillas".








Il faut prendre le chemin d'en face direction St Bauzile à 6,9 km, avec pour objectif de monter au col du Péronnier. C'est la partie de la randonnée la moins intéressante à mon gout, il faut monter longuement un mauvais chemin, sans vue dégagée car il est bordé de grands chênes et de buis. 






Plus haut quand même, quelques trouées laissent voir le paysage lointain.



Privas, la capitale

Et toujours Rochessauve

 Après cette montée longuette, j'arrive au pied des falaises d'orgues basaltiques du plateau de Lérou.



La végétation se fait moins dense.



La montée terminée il faut suivre tout droit un sentier bordé de buis. On passe au dessus du gour du Fromage. La vue se dégage parfaitement.


Les Trois Becs


Avant de redescendre et de replonger dans la végétation.




 Pour arriver à un carrefour familier nommé Beauthéac.


C'est celui croisé lors de ma balade à St Pierre la Roche au printemps intitulée "découverte géologique".  Je vais donc voir où mène le chemin plus large qu'il faut prendre à gauche et sur lequel j'avais fait demi-tour lors de ma balade printanière.



Le panneau d'information me rappelle que je vais prochainement franchir la rivière le Rieutord. On raconte qu'en amont de la rivière on utilisait un bassin naturel d'eau pour faire refroidir le beurre et le fromage d'où son nom de "Gour du Fromage". Une photo y est même présentée. Mais je n'ai jamais réussi à m'y rendre, malgré le fait que ma fiche rando en signale la possibilité, et pas plus cette fois là, gênée par les éboulis de pierre et la végétation. Est ce une légende ?

En attendant je continue sur ce chemin bordé de châtaigniers et de nombreux panneaux "propriété privée".






Ebouli du à l'érosion
Après le bois la vue est à nouveau plus dégagée




 Le chemin passe au hameau du Rieu (Riou sur IGN), en grande partie en ruine.




Ici on rejoint la route goudronnée qu'il faudra suivre un long moment en descente jusqu'à Saint Bauzile.



Pendant la descente vous pourrez bénéficier de quelques belles vues sur la vallée de St Vincent de Barrès




Vue sur le cratère de la montagne d'Andance

 Arrivée à Saint Bauzile alors que le soleil se cache derrière le plateau.








Une randonnée recommandée. J'y ai apprécié les couleurs de fin d'été dans les prés et les beaux panoramas. Il est peut-être cependant préférable de ne pas l'effectuer seule contrairement à ce que j'ai fait, en raison de certaines longueurs comme lors de la montée au col du Péronnier ou lors du final sur la route goudronnée.


Source IGN


Le plateau du Lérou vu de St Bauzile

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...