Bienvenue

Depuis le printemps 2008 je partage ici en photos mes balades pour vous faire découvrir ces deux beaux départements voisins, différents mais complémentaires, que sont la Drôme et l'Ardèche.

La liste des balades présentées géographiquement se trouve dans les onglets en haut de la page. Elles sont de niveau facile en majorité, le contraire est précisé.

Bonne balade ici et ailleurs.


D'autres photos de la région (et ailleurs parfois) avec moins de texte sur mon blog photos


Mention expresse est faite ici que je suis l'auteure de chacune des photographies mise en ligne sur ce blog et signées "LENA26" ou "lenabalades"

---

samedi 7 juillet 2018

Rochemaure : le Pic de Chenavari (Ardèche)

Quand on parle de volcan ardéchois, on ne pense pas automatiquement à Rochemaure, et pourtant cette commune de l'extrémité sud orientale du Coiron, vaste plateau volcanique, possède son ancien volcan aujourd'hui éteint (ou endormi ?) qui culmine à 508m d'altitude et à peu de distance du château de Rochemaure, lui aussi bâti dans un environnement volcanique puisque son donjon culmine sur un dyke.



Le dyke sur lequel est bâti le chateau


Je me suis rendue sur les lieux plusieurs fois et si je ne vous avais pas encore proposé d'article sur le Chenavari dont la randonnée est réputée, c'est parce que je cherchais à vous présenter un itinéraire différent que celui du balisage officiel qui ne me convenait pas.

Le corolaire en est des photos prises à des heures et saisons différentes qui peuvent dérouter. Mais ces différents tests me permettent également de vous conseiller de vous y rendre de préférence l'après-midi pour avoir un meilleur éclairage sur la vallée du Rhône que l'on voit magnifiquement du sommet, d'éviter les fortes chaleurs et de ne pas y aller par trop grand vent.

Deux départs possibles pour cette randonnée : partir du vieux village du bas situé à une altitude de 80 mètres environs, ou prendre en voiture la route étroite et sinueuse qui mène au quartier de la Fare et aux ruines du château fort. Il s'agit du plus ancien quartier de Rochemaure situé à une altitude de 200m environ. On s'épargne ainsi quelques centaines de mètres de dénivelé.

Partons donc de la Fare et commençons par le visiter rapidement intra muros avant de l'admirer de plus loin.







 Depuis la voie principale du village dénommée "chemin du château", des escaliers descendent direction ouest.


 
Les suivre et descendre vers le ravin de Rignas en passant devant ce vieux lavoir et cette vieille fontaine. Ce sentier assez raide ne figure pas sur la carte IGN, il est pourtant balisé.




 Au fond du vallon coule un mince filet d'eau qu'il faut enjamber. Là aussi une vieille fontaine prouve que dans les temps anciens l'eau du ruisseau a été maitrisée pour les besoins des habitants.


 Ici dans ce frais vallon on mesure déjà toute l'amplitude de l'attaque de la pyrale du buis sur ces arbustes.

Et après la descente dans le ravin, c'est la remontée de l'autre côté, où les efforts seront récompensés par une belle vue sur le vieux village perché en face.





On peut même prendre le temps d'admirer la vue

 Avant de s'en éloigner doucement en montée pour rejoindre une piste au poteau "Rignas". C'est le chemin de Sceautres.


Le parcours officiel vers le Chenavari emprunte cette piste par la gauche, direction "Les Audouards". Ayant trouvé cette partie un peu monotone, je vous propose ici de sortir des sentiers battus pour n'aller ni vers la gauche, ni vers la droite mais pour emprunter la petite sente en face.


Petite sente en face
Toutefois par la droite vous pouvez aller jusqu'au virage pour avoir à nouveau une belle vue et d'un peu plus haut sur le vieux village et ses remparts. Il faudra alors prendre le chemin qui monte à proximité du pylône et qui rejoindra ma sente un peu plus loin.

Quartier de la Fare au matin

Un château sombre dans l'ombre du matin

Un peu plus éclairé

Du même endroit, vue sur Le Teil
 Bon, mais retournons à notre petit sentier qui grimpe dans la garrigue qui nous offre un point de vue dégagé.

Dans le rétro


 Le sentier en rejoint un autre qui vient de la droite (celui du pylône) il faut prendre à gauche, direction le Chenavari qui maintenant nous offre son profil sud oriental



Orchis pourpre en avril

Dans le rétro

Le Chenavari à gauche, quartier Cheyron à droite

Le premier carrefour important est à retenir. C'est par ici que nous reviendrons tout à l'heure et c'est ici qu'il faut bifurquer en prenant la première à gauche sur le GR



 D'ici on aperçoit la piste que j'ai cherché à éviter, mais qu'il faudra bientôt rejoindre.



Leuzée à cône




 Voilà, le chemin de Sceautres est ici rejoint à la balise "Malatère". On continue à droite direction "Les Audouards"





Archias

Archias

Et voici les Audouards


Les Audouards

Et la balise du même nom au carrefour.



D'ici on suit la direction "Merlet". On traverse une châtaigneraie isolée dans ce paysage. Les châtaigniers poussent exclusivement sur sol acide, et le sol recouvert par les coulées du Chenavari sont calcaires.

Le châtaignier est monoïque, un même arbre développe des fleurs mâles et des fleurs femelles. Ici des chatons qui portent les fleurs mâles.






Par ici déjà si on se retourne on a une belle vue sur la vallée du Rhône côté sud



Si on zoome...

Dans le même axe, la Violette, Lafarge, le Pont de Viviers, les roches du Robinet, les cheminées de la centrale de Tricastin

Les maisons de la Sablière sur les hauteurs du Teil

Aout


Juin

Après être arrivée au pied du volcan côté sud oriental, après son contournement dans le sens anti-horaire, c'est par son flanc occidental que je procèderai à l'assaut. Pour l'instant l'accès est condamné par des barbelés qui protègent des pâtures.


D'autres fils métalliques


Et après un virage :

Le Chenavari réapparait


Zoom sur son sommet

C'est dans un virage, peu avant la ferme de Chenavari que l'on trouve un des chemins d'accès. Préparez-vous à une bonne montée.



Chenille d'Epicallia Villica - Ecaille fermière


Au premier étage la traditionnelle photo de vaches me donne prétexte à une petite pause



 Allez je continue, l'ascension se fait moins rude

Avril

Juin

Aout




aurore en avril



Le chemin monte dans la végétation qui soudain s’appauvrit pour laisser la place à un vaste panorama vers le nord et nord ouest









Vers le nord-est le sommet :






Et déjà une bonne odeur caractéristique enchante mes narines : celles du genêt purgatif qui apprécie les sols granitiques ou volcaniques et qui poussent à partir de 400m d'altitude. Ces critères sont respectés ici.


 
Et voilà comment à quelques kilomètres de chez moi je retrouve ma Madeleine de Proust ô combien précieuse, cette odeur de genêt qui me rappelle mes vacances passées sur le plateau ardéchois pendant mon enfance. Quelle joie ce sera d'y revenir régulièrement !

Mais même si la vue est déjà belle et que l'air sent bon, il ne faut pas oublier le but de la balade qui est d'atteindre le sommet du volcan, ce qui nous permettra une vue à 360°


Le sommet m'attend


Sommet du Chenavari


Sommet en juin

Sommet en aout


Allez encore un effort


Me voici au sommet, le panorama est incroyablement vaste.











Voici la vue vers la Vallée du Rhône









 Montélimar, le canal de dérivation du Rhône de Montélimar, et au premier plan le château de Rochemaure



Allez zoomons un peu plus sur la Vallée du Rhône :

La centrale nucléaire de Cruas au nord-est






Du plus près au plus loin : la Montagne de Savasse (388m), la montagne Ste Euphémie et Eson à Pont de Barret, le massif de Saou au fond à gauche et Couspeau à droite

Le massif de Saou au fond, de Rochecolombe aux Trois Becs



A l'est le barrage de Rochemaure


Au sud Le Teil, Viviers, les falaises du Robinet de Donzère

Au nord c'est plus boisé et sauvage

Au nord d'autres montagnes du Coiron

Vers l'ouest, la coulée de lave et ses orgues basaltiques.

 Le volcanisme du Coiron est assez ancien (6 à 7 millions d'années)


Vers le sud, le Chenevari est constitué d'un vaste plateau correspondant à une coulée volcanique, que le chemin pour la redescente nous fait traverser.







Orchis sureau en avril

Plateau en avril

Plateau en Aout



Ail à tête ronde en juin

Depuis l'année dernière les buis ont beaucoup souffert, la repousse de petite feuilles sur certaines sujet témoignent d'un soupçon de vie, mais pour combien de temps...



La vue en bout de plateau :



Le château de Rochemaure devant Montélimar

Le barrage de Rochemaure d'un peu plus près

Montélimar et le lycée technique Les Catalins

Le quartier St Martin, la vieille ville, la tour de Cabiac

Le sentier plonge côté est pour s'échapper du plateau. Il est encombré au départ par quelques gros rochers mais c'est bien par là.


Campanula persicifolia - Campanule à feuilles de pêcher
La descente est un peu rude au début mais finit par devenir plus progressive.

Si je vous fais faire la boucle dans ce sens c'est qu'ainsi tout en descendant vous pourrez bénéficier d'une belle vue.

Dans la descente


Argus bleu et Hespérie du dactyle (?) sur lavandes


Moro-sphinx


Dans la descente je fais le temps d'un instant un détour vers cette ruine




Et c'est reparti





je bénéficie encore d'une belle vue depuis un sentier bien agréable en cette fin de journée. 

Mais les buis sont mal en point


Et c'est l'arrivée au carrefour du GR. Ici vous avez le choix
- soit reprendre le sentier en face pour revenir par l'itinéraire aller, avec dans ce cas là une belle vue sur le château au soleil descendant ou couchant. Il vous faudra alors redescendre dans le ravin de Rignas puis remonter,
- soit pour changer virer à gauche et suivre un instant le GR, bifurquer vers les Crouzets, prendre la route à gauche et retour au château en passant devant la chapelle St Laurent. C'est tout en descente.

Chapelle Saint Laurent



Ainsi se termine une belle randonnée panoramique, aérienne et oxygénante   De la même façon que vous éviterez les jours de grands vents, évitez aussi les périodes de chasse, Rochemaure étant un territoire très chassé.



De multiples variantes sont possibles, vous pouvez également faire le tour du Chenavari sans y monter mais avouez que ce serait dommage.


On ne déroge pas à la règle, je n'ai toujours pas enregistré ma trace, je vous donne donc une distance approximative de 6,5km et comme d'habitude le tracé sur la carte IGN ci-dessous. Je vous souhaite une excellente balade sur les dernières coulées volcaniques du Coiron, avant que celles-ci ne se jettent dans le Rhône.

Source Geoportail


Le vieux pont sur le Rhône, le quartier du Château et le Chenavari



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...