Bienvenue

Depuis le printemps 2008 je partage ici en photos mes balades pour vous faire découvrir ces deux beaux départements voisins, différents mais complémentaires, que sont la Drôme et l'Ardèche.

La liste des balades présentées géographiquement se trouve dans les onglets en haut de la page. Elles sont de niveau facile en majorité, le contraire est précisé.

Bonne balade ici et ailleurs.


D'autres photos de la région (et ailleurs parfois) avec moins de texte sur mon blog photos


Mention expresse est faite ici que je suis l'auteure de chacune des photographies mise en ligne sur ce blog et signées "LENA26" ou "lenabalades"

---

jeudi 20 septembre 2018

Saint Martin sur Lavezon : les Freydières (Ardèche)


Fin aout, où balader tranquillement près de chez moi sans trop de monde ? Ma réponse est dans le Coiron. Ce massif volcanique mise plus sur l'agriculture et l'élevage que sur le tourisme, si bien qu'ici, chemins de randonnée laissent souvent la place aux barbelés et clôtures. C'est pourtant une région atypique avec ses coulées basaltiques, ses profonds ravins, ses marnes et son vaste plateau. Il existe bien quelques randonnées balisées qui osent franchir clôtures et ravins, mais celle-ci n'en fait pas partie. Sans balisage il vous faudra opter pour un système de localisation et/ou d'orientation par gps ou pour un sens de l'orientation aiguisé.

Ce parcours provient donc d'une trace gpx récupérée grâce à l'enregistrement effectué par une association de randonnée. Il est vrai que c'est une boucle idéale pour les groupes, puisque les larges pistes, routes ou chemins empruntés permettent à tout ce petit monde de discuter entre eux tout en marchant. Ici ils profiteront en plus de beaux paysages sur les montagnes environnantes. Je remercie ici Michele qui se reconnaitra si elle passe pas ici.

Le départ est situé sur la commune de St Martin sur Lavezon d'où le titre de l'article. Certains auront déjà noté que le hameau des Freydières n'est pas situé sur cette commune mais sur celle de Meysse (et non Rochemaure comme on aurait pu le croire sans un découpage étonnant). Rappelons que la commune de St Martin sur Lavezon est née de la fusion de St Martin l'inférieur avec St Martin le Supérieur en 1974. Le Lavezon étant cette rivière qui ayant pris sa source sur les contreforts du Coiron à Berzème traverse la commune avant de se jeter dans le Rhône au niveau de Meysse.

Le Lavezon

Si j'étais munie du tracé gps, je n'avais par contre pas relevé le sens de la boucle. Un coup d'oeil sur la carte IGN me fit découvrir un fort dénivelé sur le parcours, et c'est pour l'aborder dans le sens de la descente que je choisis le sens anti-horaire.

Je me gare tant bien que mal près de l'église du village, et prend la direction du cimetière. A partir de ce dernier, le chemin va lentement prendre un peu d'altitude.


De plus bas, le chemin plus haut

Ici il faudra ouvrir et refermer la clôture.




Le large chemin est ponctué de parapets en pierres maçonnées, sûrement qu'il s'agissait là dans le temps d'une voie importante entre les Freydières et St Martin l'Inférieur.





De ce chemin qui s'élève progressivement, la vue commence à être intéressante


Le château de Pampelonne encore caché par les grands arbres du parc


La montagne de Berguise contre laquelle le château est adossé




En avant

Berguise en arrière


Le chemin fait quelques lacets

Berguise en avant

Le château de Pampelonne commence à émerger des arbres
Au loin St Martin le supérieur

Derrière les Rochers de Rouille, coulée basaltique, St Pierre la Roche
Après une grande boucle, le chemin continue sud-ouest, direction le Rocher de Fau


Rocher de Fau droit devant cette fois

Et toujours ce vaste panorama vers le nord ouest du côté de St Pierre la Roche

le Rocher de Fau



Saint Martin le Supérieur et ses hameaux, sous le Rocher de Rouille

:-(

Les arbres cèdent leur place. Tandis que le large chemin continue, ma trace m'indique un raccourci sur la gauche qu'il faudra prendre après avoir refermé la barrière.






A gauche
Le raccourci

Cela grimpe un peu

Escalier naturel

Je décide de grimper la colline à ma droite pour bénéficier d'une vue plus dégagée, condition nécessaire à la pause pique-nique.

En bas le chemin délaissé pour le raccourci
De mon promontoire et pendant ma pause j'observe les détails de ce vaste panorama

Les voisins

Et plein nord toujours le château de Pampelonne


Ma prochaine étape : le hameau des Freydières

Le chemin et le sentier-raccourci se rejoignent au dessous de la route et semblent se perdre ensemble dans la végétation. Je chercherai un instant le lieu où la clôture voudra bien s'ouvrir pour me laisser passer et rejoindre le goudron.


C'est chose faite

En route pour les Freydières, sous la vigilance du rocher du Fau




Le Fau
Arrivée au carrefour des Freydières. Aller au hameau implique un aller-retour que la curiosité et le titre de cette balade m'incitèrent à effectuer.


Le hameau est très petit, j'ai pu compter cinq ou six boite à lettres, pas toutes en fonction... Je ne me suis pas trop aventurée plus avant, ne comprenant pas si les voies d'accès étaient privées ou publiques. Si vous passez dans le coin, vous pouvez aisément ignorer la visite. Heureusement que abords de la route y menant étaient bien garnis de bonnes et grosses mûres.


Les Freydières


Coulée basaltique au carrefour des Freydières

Au carrefour, il faut quitter la route qui mène en descente aux Videaux puis à Meysse ou Rochemaure, pour ce large chemin sur la gauche. Celui-ci est balisé de jaune et blanc, on emprunte en effet un instant le parcours de la randonnée intitulée "tour de la montagne Carcot"


Et dans le premier virage, une silhouette bien connue me fait face.


Le Chenavari vu du Nord-ouest

Allez on continue sur un chemin bien agréable


Le panorama sur Berguise revient un instant



Avant d'être caché à nouveau par les arbres


Puis de réapparaitre à la faveur du dégagement qu'offre ce grand pâturage sommital traversé par notre large chemin



A gauche Berguise

A droite le Chenavari



Zoom sur le sommet de Berguise où un arbre solitaire attira mon regard. A tel point que je projeta sous ses branches et me promis d'en faire l'objectif de ma prochaine balade. Mais ceci est une autre histoire...


Je continue dans une agréable descente panoramique.




Sans le tracé gps, j'aurais sûrement loupé ce chemin herbeux à gauche qui annonce la redescente sur St Martin l'Inférieur.



Pas de doute il prend la bonne direction

Berguise en guise de phare


Une vue sur le Cayron côté Meysse d'en face

Le chemin se transforme progressivement en piste technique créée pour le passage d'engins en vue de l'exploitation de la forêt. Il ne s'agit clairement plus là d'un chemin de randonnée tellement celui-ci plonge franchement en coupant la forêt pratiquement en ligne droite jusqu'en bas. La progression ici ne fut pas des plus commodes, mais puisqu'il faut toujours voir le positif, je me réjouis d'avoir correctement interprété la carte et de n'avoir pas eu à monter ce très fort dénivelé. Chaque randonnée comporte une portion moins agréable, et bien voilà le moment venu...






Au bas de la piste, ne pas prendre le chemin de gauche mais continuer tout droit dans le pâturage des chevaux tout en refermant bien sûr les clôtures.



Et retour au village en bordure du Lavezon


Saint Martin sur Lavezon (Saint Martin l'Inférieur)


Une petite randonnée d'environ 7km à privilégier si recherchez un peu de tranquillité et si la solitude ne vous effraie pas ou au contraire à faire en groupe. Vous bénéficierez d'une belle vue dégagée sur les montagnes du Coiron et de larges chemins. La faire dans le sens anti-horaire permet d'éliminer la forte pente en montée, mais le revers est que la partie la moins intéressante se trouve placée en fin de parcours, ce qui peut laisser une mauvaise impression. Au contraire la faire dans l'autre sens vous permettra d'effectuer une douce descente en final tout en bénéficiant d'une vue plus ouverte. A oublier en période de chasse car il y a des miradors le long d'une bonne partie du parcours.


Source Geoportail


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...