Bienvenue

Depuis le printemps 2008 je partage ici en photos mes balades pour vous faire découvrir ces deux beaux départements voisins, différents mais complémentaires, que sont la Drôme et l'Ardèche.

La liste des balades présentées géographiquement se trouve dans les onglets en haut de la page. Elles sont de niveau facile en majorité, le contraire est précisé.

Bonne balade ici et ailleurs.


D'autres photos de la région avec moins de texte sur mon blog photos


Mention expresse est faite ici que je suis l'auteure de chacune des photographies mise en ligne sur ce blog et signées "LENA26"

---

jeudi 1 octobre 2009

Le Mont Mezenc (Ardèche)

Après le Mont Gerbier de Jonc, nous partons aujourd’hui à la découverte d’un autre suc : le Mont Mézenc.

Les sucs sont des montagnes au relief particulier, en forme de dôme, résultat d’une activité volcanique très ancienne d’il y a 6 à 8 millions d’années, aux coulées de lave peu fluides. En effet la lave trop visqueuse pour s’écouler refroidit sur place et donne naissance à ces drôles de montagnes formées de roches appelée phonolite. C’est de cette roche qui se découpe naturellement que sont extraites les lauzes qui recouvrent les toits de la régi
on.
Le Mont Mézenc, du haut de ses 1753 mètres, est situé à la limite de deux départements et marque une séparation très nette entre le plateau de la Haute-Loire et la pente côté Ardèche.
L’itinéraire traditionnel consiste à démarrer de l’une des deux croix : soit celle de Boutières au dessus du village de Borée, soit celle de Peccata au dessus du village des Estables, puis de revenir par le même chemin. Nous nous ferons une boucle pour découvrir d’autres paysages.

Parking à la Croix de Boutières, départ de plusieurs chemins de randonnées et également piste de décollage pour parapentes. Prendre le chemin qui monte dans la forêt de conifères à gauche de la maison en toit de chaume.

A la sortie du bois, le sommet du Mont apparaît.





Le mont est constitué de deux sommets distants de 500 mètres.

Le sommet Sud est le plus élevé (1753m) et est situé dans le département de l’Ardèche. A son sommet deux tables d’orientation taillées dans des dalles de lauzes y ont été installées, nous permettant de lire le panorama qui s’offre à nos yeux.







La première table est installée plein Ouest , face à un paysage au premier plan duquel se trouve le village des Estables, et la Haute-Loire. A l’horizon on aperçoit les monts du Cantal et du Puy de Dôme.



La deuxième table est orientée face à la pente ardéchoise et aux monts du parc naturel régional,






avec en arrière plan, les sommets enneigés des Alpes (visibles par beau temps).







Une station météo est également installée.

.

Le sommet Nord culmine pour sa part à 1749 mètres et est surmonté d’une croix érigée par des anciens prisonniers de guerre à leur retour en 1945. La croix d’origine en bois ayant été brisée par le vent, elle fut remplacée par une croix en fer plus solide afin de résister au vent local : la Burle.





Le mont, troisième sommet du Massif Central, est le plus haut des Monts d’Ardèche.


Enfin il est situé sur la ligne de partage des eaux : d’un côté les fleuves et rivières s’écoulent vers l’Atlantique, de l’autre vers la Méditerranée.

Le site, très fréquenté, fait l’objet d’un programme de sauvegarde : les sentiers sont désormais bien délimités et il est interdit de s’en éloigner. De même il est interdit de cueillir des fleurs, notamment le magnifique lis martagon que voilà qui est une espèce rare et protégée :

Gentiane


Pour repartir, nous empruntons l’autre sentier d’accès au Mont Mézenc, celui menant à la croix de Peccata.





Puis nous redescendons vers la Croix de Boutières en longeant la forêt d’un côté, et les champs de l’autre,


Croix de Boutières
Croix de Peccata















Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...