Bienvenue

Depuis le printemps 2008 je partage ici en photos mes balades pour vous faire découvrir ces deux beaux départements voisins, différents mais complémentaires, que sont la Drôme et l'Ardèche.

La liste des balades présentées géographiquement se trouve dans les onglets en haut de la page. Elles sont de niveau facile en majorité, le contraire est précisé.

Bonne balade ici et ailleurs.


D'autres photos de la région avec moins de texte sur mon blog photos


Mention expresse est faite ici que je suis l'auteure de chacune des photographies mise en ligne sur ce blog et signées "LENA26"

---

samedi 10 octobre 2009

Arpavon : ND de Consolation / col de Sierry


Aujourd’hui nous prenons de l’altitude. Le temps est magnifique et fait resplendir les couleurs de l’automne. En route pour Arpavon, pour une balade qui va faire plaisir à mes amies Bibop et Loula, grandes amatrices d’architecture religieuse, puisque l’itinéraire débute à la Chapelle Notre-Dame-de-Consolation.

Note du 2 mars 2014 : les photos aux coins arrondis, ont été prise lors de la même balade effectuée 5 ans plus tard en février 2014

 
Cette chapelle est édifiée sur une colline face à Arpavon, de l’autre côté de l’Ennuye Se garer au parking au départ du chemin de croix qui monte à la chapelle. Chemin de croix dont le nom n’est pas usurpé : douze croix ponctuent la montée.


Vue sur Arpavon depuis le départ




Une fois en haut, petit détour vers la Chapelle, construite vers 1630 sur un ancien lieu de culte païen.




Note du 2 mars 2014 : c'est l'occasion de s'apercevoir que depuis 5 ans la vierge au sommet du clocher a été repeinte.


 

La légende raconte qu’un troupeau de moutons, insistait pour aller brouter le sommet pourtant aride de la colline. On décida alors d’y construire une chapelle dédiée à la « Vierge Marie d’Onglon ».




Elle conquiert son titre de « consolation » lorsque cent ans plus tard elle guérit de la peste un enfant amené par une grande famille d’Arpavon en ultime recours.



En face, vue sur Arpavon, bâti à flanc de coteau avec une orientation plein sud.

Laisser la Chapelle à droite et continuer la piste pendant une heure en montée légère, à travers vergers d’abricotiers et bois de Chênes.

Une distillerie














Sur l'autre versant de la vallée de l'Ennuye, Arpavon et Le Poet que l'on aperçoit au loin, me rappelle la jolie balade faite en mars dernier avec Laurent et Françoise.






Le chemin monte doucement puis plus rudement après avoir passé une cabane en bois et une épave de voiture.

















Toujours là


 La cabane en bois s'est transformée en habitation et deux chiens montent la garde en essayant de nous effrayer par leurs aboiements.

 Nous nous élevons de plus en plus ce qui nous permet désormais de contempler le paysage au sud et d'autres montagnes.

 
Le Mont Vanige au loin


Soudainement la piste montante s’arrête nette sur l'autre versant de la montagne pour laisser la place à un sentier très pentu, à descendre avec précaution...(le sentier de gauche qui monte part sur Ste Jalle)


...qui nous mène assez rapidement au col d’Onglon (640m).

 











février 2014 le panneau de situation a disparu, seul reste le poteau.




 


De ce col, on peut descendre sur Rochebrune ou Ste Jalle, mais nous nous prenons la direction opposée, vers le col de Sierry. Pour cela prendre le sentier le plus à gauche, dans l'ombre de la montagne en cette après-midi.


 









 A partir du col de Sierry – 719m (dont nous cherchons encore le poteau indicateur, l’on peut descendre sur une piste vers Montaulieu.

Au col de Sierry

Mais nous nous continuons sur la ligne de crête sur l'Aiguillette (attention aux falaises)



 

 ...qui nous offre un magnifique panorama sur les montagnes environnantes : Monts d’Autuche, de Cougoir, de Miélandre et d’Angèle.
 

Nous profitons au maximum du magnifique panorama autour de nous, Montaulieu et Autuche sur notre gauche dans le soleil, au sud en face la grande et interdite montagne Angèle,



  sur notre droite Arpavon et notre point de départ et d'arrivée la chapelle, 



  

derrière nous le Vanige et les villages de St Sauveur et de la Bâtie Verdun.





Mais que cela ne vous empêche pas de regarder où vous poser les pieds : un à pic assez impressionnant se présente tout le long sur notre gauche. Nous montons jusqu’à 793m d’altitude.















Et c’est à la sortie de la crête, au col des Sept Pommiers (699m), que par la faute d’un panneau indicateur que nous ne trouvâmes jamais (avis au Conseil Général), nous continuâmes trop loin, manquant par là même le chemin de retour prévu. Et au lieu des 2km 900 restants jusqu’au parking de la chapelle, c’est 4km 800 qui nous attendaient à la nuit tombée, sur un parcours peu intéressant puisque principalement constitué de pistes.


 Février 2014 : faute de trouver des pommiers, la bifurcation est cette fois bien matérialisée par de la peinture jaune toute fraiche.






Mais si l’on ne tient pas compte de cet aléa, cette balade restera parmi mes préférées, notamment pour le beau panorama à 360° qu’elle nous a offert, ainsi que pour les belles couleurs de l’automne naissant.



Février 2014 : le sentier au sol des Sept Pommiers descend doucement dans l'ombre de l'Aiguillette vers la piste qui rejoint le parking. 
 


 
Au passage nous croisons ce troupeau de moutons à longues queues qui entretient les lieux. 



Le bon tracé !




5 commentaires:

françois BJR a dit…

Bonjour,
De retour pour de bon... et du "bon"! J'oserai dire: enfin!
Ah la belle rando! Dommage pour le raté de la fin, c'est pas drôle les grosses pistasses à 4x4... Vous avez du trop bavarder pour rater le sentier à droite au col des 7 pommiers!!!
Une petite question informative: comment est la montée et la crête de l'Aiguillette?
Eh oui tu as deviné, j'ai un projet VTT: "traversée de Rochebrune à Curnier" en passant par les trois cols et l'Aiguillette!
Merci.

Le mimi a dit…

Ouuu ceci m'intéresse ! Il y a peu de temps, en redescendant de Rochebrune, je suis passé par le col d'Onglon à VTT et suis redescendu vers la Chapelle, par manque de temps.

Lena26 a dit…

Non non, on a pas trop bavardé, on était trop sûrs de rencontrer un panneau indicateur auquel on savait qu'il fallait bifurquer, et comme on l'a pas trouvé....

Pour moi le sentier de l'Aiguillette est praticable, juste un peu rocher dans le montée après le col de Sierry et il faut faire attention car on longe un à pic. Je ne pense pas toujours à me poser la question de savoir si ça passe en VTT, désolée, moi qui ai de la peine en vélo même dans les plats et qui s'emmêle les vitesses !

françois BJR a dit…

C'est vrai que la photo satellite de "géo portail" du sentier au col des 7 pommiers montre bien qu'il est trés peu marqué à droite dans l'herbe, donc sans le panneau...Glups!
Merci Lena pour ces précisions, je porterai à la montée de l'Aiguillette en faisant attention. Le reste, en passant par le Deves doit être bien bon, (pour Lena et le Mimi) c'est un petit sentier balisé jusqu'à Curnier... pas de piste, mmmhhh!
Je vais aux Monts d'Autuche ce Samedi 17 le matin par la montagne de Petieux en partant des Pilles (ta promenade VTT préférée sur la piste au bord de l'Eygues) avec descente par la grange d'Autuche coté nord. Je suis déjà descendu par la crête balisée sur Les Pilles: rocailleuse mais trop bonne: un des plus beau sentier du coin (à pied ou en VTT)!
Encore merci Lena pour ta rando au "trou des belles", j'y suis allé trois fois ce été dans l'autre sens, c'est sauvage bien technique et magnifique! J'ai aussi beaucoup aimé le col du Chapeau (sur singletrack.fr) qui descend sur "La Combe de Sauve" par Serre Moutas.
A bientôt.

Lena26 a dit…

Je note, je note... Pas assez d'une vie pour tout faire...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...