Bienvenue

Depuis le printemps 2008 je partage ici en photos mes balades pour vous faire découvrir ces deux beaux départements voisins, différents mais complémentaires, que sont la Drôme et l'Ardèche.

La liste des balades présentées géographiquement se trouve dans les onglets en haut de la page. Elles sont de niveau facile en majorité, le contraire est précisé.

Bonne balade ici et ailleurs.


D'autres photos de la région avec moins de texte sur mon blog photos


Mention expresse est faite ici que je suis l'auteure de chacune des photographies mise en ligne sur ce blog et signées "LENA26"

---

dimanche 31 août 2014

Bourg St Andéol : les dolmens du bois des Géantes (Ardèche)

L'Ardèche est l'un des départements qui présente la plus forte concentration de dolmens.

Rappelons que les dolmens sont des tombeaux collectifs construits pour la plupart avec de grandes dalles de calcaire extraites sur place, entre environ 3000 et 2000 avant notre ère.

Un sentier dans la garrigue du Bois des Géantes à Bourg St Andéol passe à proximité d'une petite collection de six  dolmens  sur une courte distance, et il est donc aisé et tentant, à condition de trouver les lieux, d'aller s'y promener.


La commune n'a semble t'il pas souhaité mettre en avant ce parcours, sans doute pour protéger ces monuments relativement bien conservés, alors merci de respecter les lieux.

Autrefois le bois s'appelait les Jayandes, qui s'est peut être transformé  en "géantes" avec le temps, déformation prétexte à certaines légendes. Le départ de la balade se situe à proximité de la route D358 entre Bourg st Andéol et Bidon, à droite de la route dans ce sens, peu après le pont de Malpas. Il y a une large place pour se garer, à proximité d'une ruine. De là un chemin carrossable s'enfonce dans la garrigue.

Lorsque nous nous y sommes rendues, nous ne savions pas exactement où trouver ces mégalithes, transformant ainsi notre balade en une recherche ludique qui ne fut pas sans nous déplaire.

Pour l'instant, nous suivons bien sagement le chemin qui passe sous les lignes à haute tension.
 

 Le dolmen n°1 fut assez facile à trouver à notre grande surprise puisqu'il est visible du chemin.



Il lui manque sa dalle de couverture.


Pour protéger les corps les dalles étaient recouvertes d'un monticule de pierres et de terre appelé tumulus.

Les suivants nous attentent, nous repartons en quête.

Pour le deuxième (dans l'ordre de placement  le long du chemin) nous avons un peu plus farfouillé. Il se trouve à l'écart de la voie. Nous avons enfin vite compris que des marques orange au sol matérialisaient la présence latérale d'un menhir.

Trouvé !



 Nous continuons sur le chemin bordé d'iris



 Le troisième menhir fut notre préféré, d'ailleurs c'est ici qu'on s'installera pour se ravitailler.






 La présence de certains dolmens est aussi signalée par des cairns.


Sur la photo, un cairn et la fameuse marque orange sur le sol qui signale la présence d'un mégalithe. Ces dolmens ont en effet été fouillés, inventoriés et classés aux Monuments Historiques à la fin du XIXème siècle. Ce numéro correspond au classement du service régional d'archéologie.


Mais pour nous c'est le quatrième dolmen dans l'ordre des découvertes.



 Notre cinquième dolmen :



 Sa table de couverture est présente mais elle a basculé au sol.


 Un couloir à l'entrée permettait d'accéder à la chambre pour y déposer le défunt. Des offrandes étaient déposées près des corps.


Il faudra marcher un peu plus pour trouver l'ultime. De mémoire il y eut des intersections, nous avons pris à droite à chacune. Le dernier est signalé par un cairn :


 et il nous réserve une surprise :



 La présence du dolmen, d'ailleurs effondré, est occultée par celle d'une construction de pierres sèches à ses côtés. Un escalier permet d'accéder à son sommet. Il s'agirait d'une tour de guet destinée aux bergers et daterait de la fin du XIXème.



Après avoir découvert tous ces trésors, témoins lointains d'une civilisation disparue, il ne nous reste plus qu'à nous en retourner.

Il est important de respecter ces lieux, historiques et sacrés.



Source

-

1 commentaire:

Anonyme a dit…

en effet belle ballade agrémentée de "trésors" . Ardécho54

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...