Bienvenue

Depuis le printemps 2008 je partage ici en photos mes balades pour vous faire découvrir ces deux beaux départements voisins, différents mais complémentaires, que sont la Drôme et l'Ardèche.

La liste des balades présentées géographiquement se trouve dans les onglets en haut de la page. Elles sont de niveau facile en majorité, le contraire est précisé.

Bonne balade ici et ailleurs.


D'autres photos de la région avec moins de texte sur mon blog photos


Mention expresse est faite ici que je suis l'auteure de chacune des photographies mise en ligne sur ce blog et signées "LENA26"

---

mercredi 13 juillet 2011

Futur antérieur : exposition temporaire du musée archéologique de l'aven d'Orgnac

A l'occasion de la visite de l'aven d'Orgnac, vous aurez la possibilité (pour le même prix) de visiter le musée archéologique. Ce musée accueille également des expositions temporaires et actuellement il s'agit de l'exposition Futur antérieur sous titrée "Trésors archéologiques du 21ème siècle après JC". C'est je trouve, une idée originale et amusante de la part de Laurent Flutsch, conservateur du musée romain de Lausanne.


Le postulat est le suivant : dans le futur les fouilles archéologiques mettront à jour les vestiges de notre civilisation. Oui mais voilà, les moyens de communication utilisés de nos jours sont dématérialisés (internet, fax, sms, téléphone, ) et les matières sur lesquelles nous gravons nos informations n'ont qu'une durée de vie limitée (dvd, disque dur etc...). Aussi ne resteront que les objets métalliques et les archéologues du futur ne disposeront d'aucune information sur l'utilité des objets retrouvés et ne pourront se baser pour leurs interprétations que sur leurs formes.


Le musée nous propose donc le résultat de leurs interprétations, qui sont parfois (souvent) surprenantes :


Ainsi les assemblages de composants électroniques présentés à droite de la vitrine sont interprétés comme étant des "maquettes de ville, dont l'utilité nous échappe. Entre les divers bâtiments disposés géographiquement, on observe un réseau de trait fin qui figureraient des voies de communication..."

Des plaques minéralogiques : "Tôles quadrangulaires portant des séries de chiffres et de lettres en relief dont la signification nous échappe, ces tôles étaient sans doute fixées sur des bâtiments ou des marchandises"


Des nains de jardins exposés comme des objets de culte représentant sans doute un prêtre eu égard à son costume d'apparat et son bonnet rouge. Ici l'accordéon qu'il tient est faussement interprété comme étant une ceinture de douilles.

Un dernier :
Des ressorts de matelas : "objets symboliques, de forme parfaite et spiralée, ils symbolisent peut-être le cycle cosmique"

Je ne peux pas tout vous montrer, je vous encourage à découvrir par vous même l'interprétation de la fonction donnée à d'autres objets tels qu'un ouvre boite ou encore à des boules de pétanques.

L'exposition s'appelle "Futur antérieur" mais c'est le conditionnel qui est en bonne place ici...

samedi 2 juillet 2011

Orgnac l'Aven : l'aven d'Orgnac (Ardèche)

L’aven d’orgnac est une cavité située dans la partie sud du canyon de l’Ardèche sur la commune d’Orgnac l’Aven, à l’est de la commune de Barjac dans le Gard et au sud de Vallon Pont d’Arc.


Le site est labellisé Grand site de France . Ce label, géré par le ministère chargé de l’écologie, est la reconnaissance d'une gestion conforme aux principes du développement durable, conciliant préservation du paysage et de “l’esprit des lieux”, qualité de l’accueil du public, participation des habitants et des partenaires à la vie du Grand Site.

L’histoire moderne de l’aven d’Orgnac commence le 19 aout 1935 lorsque le spéléologue Robert de Joly et son équipe guidés par des villageois pénètre dans le gouffre à l’aide d’échelles de cordes



Et voilà pourquoi cette cavité immense est qualifiée d'aven et non de grotte : une grotte a un accès horizontal alors qu’un aven a un accès vertical.


Robert de Joly découvre une succession de salles gigantesques. En partenariat avec la commune il procèdera à l’aménagement du site en vue de visites touristiques. La grotte ouvre la première fois au public en 1939.

La formation des grottes (explication simplifiée)

Il y a 40 millions d’années le soulèvement alpin soumet les roches a de fortes contraintes mécaniques qui les fracturent. L’eau de pluie s’infiltre et lentement élargie les fissures en attaquant le calcaire chimiquement par le CO2 dont elle s’est chargée dans l’atmosphère et les sols. Il y a 6 millions d’année, l’Ardèche n’a pas encore creusé sa vallée, les galeries du plateau dont celle du site d’Orgnac sont inondées En creusant son canyon, l’écoulement de la rivière s’est peu à peu abaissé, provoquant le retrait progressif de l’eau dans les galeries. Les vides laissés deviennent alors pénétrables par l’homme qui peut admirer le travail de la corrosion par le gaz carbonique qui cristallise le calcaire.

A notre arrivée nous sommes ravis d’être accueillis dans un site flambant neuf, propre et très bien aménagé. Les visites ont lieu toutes les ½ heures et des panneaux informatifs sur la géologie permettent de patienter entre deux.

A l’entrée, avant le grand escalier, une carte de la grotte nous fait réaliser que nous n’allons visiter qu’une infime partie de cette immensité souterraine.

Pas de bol, notre guide à une extinction de voix, nous nous regroupons tous autour de lui pour nous permettre de mieux l’entendre, quand il lance un tonitruant « bonjour Mesdames et messieurs ! » Tout au long de la visite je vais apprécier son humour cynique et pince sans rire dont je raffole, bien qu’ayant conscience que notre groupe n’a pas la chance de bénéficier d’un traitement exceptionnel mais qu’il s’agit d’un numéro bien rodé, répété à longueur de journée à tous les touristes.

Descente vers les profondeurs en escaliers


J’ai donc la chance d’évoluer dans un milieu grandiose, tout en bénéficiant d’un peu d’humour et de culture puisque notre guide nous explique (hormis l'inévitable stalactite tombe et stalagmite monte) l’histoire de cette grotte, de sa conception jusqu’à sa découverte et son aménagement.





































La visite de l'aven se termine de manière grandiose avec un spectacle sons et lumières très réussi.

La remontée (après ne pas avoir oublié le guide) se fait, rassurez vous, en ascenseurs, car depuis l’entrée, jusqu’à la dernière salle visitée nous aurons descendus 121 mètres sous terre.


La dernière salle

La visite se poursuit avec le musée préhistorique qui présente les découvertes de cette époque découvertes dans la région.








Article lié : l'exposition temporaire du musée archéologique de l'aven d'Orgnac


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...