Bienvenue

Depuis le printemps 2008 je partage ici en photos mes balades pour vous faire découvrir ces deux beaux départements voisins, différents mais complémentaires, que sont la Drôme et l'Ardèche.

La liste des balades présentées géographiquement se trouve dans les onglets en haut de la page. Elles sont de niveau facile en majorité, le contraire est précisé.

Bonne balade ici et ailleurs.


D'autres photos de la région avec moins de texte sur mon blog photos


Mention expresse est faite ici que je suis l'auteure de chacune des photographies mise en ligne sur ce blog et signées "LENA26"

---

dimanche 17 juin 2012

Privas : la forêt du bois Laville (Ardèche)

La forêt du Bois Laville est un lieu très connu des Privadois qui aiment à s’oxygéner et dégourdir les jambes de leur progéniture ou celles de leurs compagnons qui en ont quatre (des jambes). Et cela même si Privas, plus petite préfecture de France (source) est déjà une ville à la campagne.

Pour y accéder il faut prendre le chemin de Ternis, prier pour qu'il n'y ait pas un camion ou un voiture en face, et se garer à l'entrée du bois, au panneau d'informations. 

Deux chemins s'offrent à nous, un pour l'aller, un pour le retour, nous choisissons de prendre le chemin de droite. Situé sur le versant nord, nous de doutons pas un instant en cette saison d'hiver de marcher à l'ombre. D'immenses arbres nous font une haie d'honneur.

  
Divers panneaux installés le long du parcours nous laissent interrogatifs. Nous comprendrons plus tard qu'il fallait se procurer un manuel à l'office de tourisme pour découvrir 18 thèmes forestiers et les arbres d'essence diverses plantés en ces lieux. 




 
Au loin le château de Liviers sur la commune de Lyas
   
La boucle qui permet de découvrir le bois ne fait pas un "zéro" mais un "huit" et non loin de la jonction nous découvrons l'arboretum. Évidemment en cette fin février ce n'est pas la saison idéale pour la visite. Certains arbres sont reconnaissables à la forme de leur feuillage et ceux à feuilles caduques n'en ont plus.

On peut tout de même découvrir des vestiges de fruits, des troncs caractéristiques ou certains conifères.


Châton d'Aulne de Corse

Tronc du bouleau verruqueux




Sapin d'Andalousie
  


Des chemins anciennement pavés prouvent qu'ils furent empruntés dans le temps par d'autres usagers que des randonneurs ou joggeurs.



Au sommet du "huit" de notre boucle, c'est le lieu nommé "la pierre plantée". Ce côté-ci aussi un parking est aménagé pour les voitures qui viennent de Veyras.

Nous repartons côté sud avec plus de luminosité pour découvrir de belles pierres moussues et une atmosphère féérique.

















 Une pinède. Un de ces arbres fut baptisé en 2011 en l'honneur de Georges Fabre (ingénieur forestier qui a sauvé les forêts Cévenoles de l'érosion par leurs reboisements) à l'occasion du centenaire de sa disparition.







Un endroit idéal pour une petite balade familiale en forêt. Je recommande cette sortie en automne, même si je n'ai pu m'en rendre compte par moi même j'imagine des couleurs magnifiques et un bois à l'ambiance mystérieuse !


2 commentaires:

Serge a dit…

Bonjour,
Superbe balade et encore des souvenirs de la fin des années 70 quand j'y habitais. De toute façon Privas n'a pas changé et reste figée dans une sorte de passé qui s'échappe par endroits dans les touches modernes de commerces récents. J'aime bien tes reportages objectifs. A+

Lena26 a dit…

Bonjour serge,
Je ne suis restée sur Privas qu'une année et quand on vient du sud de la Drôme le changement est difficile au début. Mais heureusement j'ai trouvé une amie qui a su me faire aimer Privas et ses environs. Ce n'est pas difficile quand on aime la nature, mais même la ville à un aspect historique intéressant.

Merci de la visite et à bientôt !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...