Bienvenue

Depuis le printemps 2008 je partage ici en photos mes balades pour vous faire découvrir ces deux beaux départements voisins, différents mais complémentaires, que sont la Drôme et l'Ardèche.

La liste des balades présentées géographiquement se trouve dans les onglets en haut de la page. Elles sont de niveau facile en majorité, le contraire est précisé.

Bonne balade ici et ailleurs.


D'autres photos de la région avec moins de texte sur mon blog photos


Mention expresse est faite ici que je suis l'auteure de chacune des photographies mise en ligne sur ce blog et signées "LENA26"

---

vendredi 17 avril 2015

Saint Pierre la Roche : parcours de découverte géologique (Ardèche)

Le Coiron est ma destination préférée lorsqu'il s'agit de faire une balade dépaysante mais de proximité. Dans ce massif vieux de 6 à 8 millions d'années, on est rapidement plongé dans un paysage bucolique et singulier : des roches noires et dures issues du refroidissement de coulées de laves sont posées sur les marnes calcaires claires du soubassement, marnes qui constituaient jadis le lit d'une rivière qui fut comblé par les laves.

A St Pierre la Roche, quelques panneaux posés le long d'un sentier de randonnée nous proposent de nous expliquer la formation du magnifique paysage qui se pavane sous nos yeux.

L'itinéraire est censé être balisé mais que nenni, heureusement j'ai ma fiche de rando et ma précieuse carte IGN. Cela me permet au moins de trouver le chemin de départ, car l'itinéraire est très simple. Chose importante, la rando proposée est un aller-retour.

Le départ est situé devant l'église de St Pierre la Roche, où un plan des randonnées du secteur est le bienvenu.



Il faut redescendre la route par laquelle on est arrivé si l'on arrive de la vallée du Rhône (la D213A) et dans le premier virage en épingle à cheveux, prendre le chemin qui s'étire au loin vers le sud...





..à flanc de montagne et surplombant un paysage typique des Coiron : marnes, ravins et prairies.



La mise en bouche n'est pas mal, non ?

On continue :


Un peu plus loin, un panneau, dissimulé par des épineux, nous explique le phénomène d'érosion du massif.

Nous sommes ici en bordure de plateau et nous pouvons observer les flancs du plateau qui présentent plusieurs facettes :
- le haut du plateau qui est formé de falaises de basalte noir consécutives à de nombreuses coulées superposées et mis à nu par l'érosion,
- les ravins, consécutifs à des glissements de terrain causés par l'érosion des flancs du plateau (constitués de marnes friables) par les précipitations pluvieuses.

Ici le ravin de Bourdary et le ruisseau du même nom :


Continuons le chemin après cette petite pause instructive :


Avec droit devant le Mont Ventoux, encore enneigé.



On approche du village de St Martin sur Lavezon situé au pied du plateau, né de l'association en 1974 du village de St Martin l'inférieur et St Martin le Supérieur.


Saint Martin sur Lavezon est constitué de plusieurs hameaux. Le chemin passe au dessus de celui de Cougourdas.

Le hameau de Cougourdas

Le chemin débouche sur une route goudronnée, très peu fréquentée. Elle monte gentiment au milieux des prés vers le col des Tribles




Sur la gauche, la végétation a été malmené par un incendie mais petit à petit la nature reprend ses droits comme on dit...





Arrivé au col, une autre vue plein nord-est se présente avec la montagne d'Andance et la carrière de diatomite de l'usine CECA.




Au col on quitte la route pour prendre le large chemin de gauche. Un peu plus loin on a une autre belle vue sur la plaine et le village de St Vincent de Barrès et en arrière plan sur le massif des Trois becs.



Puis sur les montagnes du sud du Vercors dont le Grand Veymont :




Le sol d'origine volcanique est riche en silice, propice à la plantation de certains arbres comme le châtaignier.





En continuant je traverse d'impressionnants éboulis de roches basaltiques. Un panneau permet de mieux comprendre leur formation.


Sous l'action du vent, de la pluie et du gel des pans entiers de la falaise de basalte s'érodent petit à petit et tombent au sol.

Le Grand Veymont




Le paysage change peu à peu, les arbres deviennent plus présents.



























Au poteau"Beauthéac", où il faut suivre la direction "St Bauzile", un panneau nous informe sur l'eau du Coiron. Les rivières du massif ont des débits très variables qui dépendent du niveau des précipitations. Mais le sous-sol est comparé à un château d'eau car le sol basaltique laisse s'infiltrer ces précipitations qui sont ensuite retenues par les terrains marno-calcaires.

Après la traversée du ruisseau de Rieutord, on peut s'avancer encore un peu pour observer des falaises d'orgue basaltique,




avant de faire demi-tour et reprendre le même chemin pour revenir au point de départ.


Pulmonaire

Avec une surprise au col des Tribles où les moutons avaient envahi le pré pendant mon absence






Le hameau de Cougourdas et le sommet de Berguise

Château de Pampelonne



Observez les agneaux jouer paisiblement et vous n'en mangerez plus jamais !


Retour à St Pierre la Roche



Cette courte balade d'un peu plus de 8 km m'a intéressée pour la diversité des paysages, les splendides panoramas, et les phénomènes géologiques observés. Elle ne présente presque pas de dénivelé. Il est très rare que je propose un "aller-retour" plutôt qu'une boucle mais elle vaut le coup. Et puis pour les plus gros marcheurs ou ceux qui ont plus le temps, il y a possibilité de continuer et de faire le tour du plateau du Lérou.


Et à l'aller, comme au retour je me suis arrêtée près de l'impressionnant ravin d'Ajoux 









2 commentaires:

Anonyme a dit…

Une boucle est possible pour revenir par le haut du village.

Lena26 a dit…

Alors ça c'est très intéressant, merci beaucoup. Je viens de jeter un oeil à la carte, pourrais-je avoir des précisions ? c'est toujours plus sympathique de faire des boucles.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...