Bienvenue

Depuis le printemps 2008 je partage ici en photos mes balades pour vous faire découvrir ces deux beaux départements voisins, différents mais complémentaires, que sont la Drôme et l'Ardèche.

La liste des balades présentées géographiquement se trouve dans les onglets en haut de la page. Elles sont de niveau facile en majorité, le contraire est précisé.

Bonne balade ici et ailleurs.


D'autres photos de la région avec moins de texte sur mon blog photos


Mention expresse est faite ici que je suis l'auteure de chacune des photographies mise en ligne sur ce blog et signées "LENA26"

---

samedi 27 août 2016

Saint Pons : la Plaine du Regard (Ardèche)

Le Coiron est ce îlot basaltique en pays calcaire, extension du massif central dont il est relié par le Col de l'Escrinet. Le village de Saint Pons situé entre Sceautres et Saint Jean le Centenier, est implanté sous une falaise de basalte qui marque la limite sud du Coiron. A cet endroit on peut donc observer des formations géologiques caractéristiques comme des orgues de basalte.

La balade ici présentée vous propose de découvrir ces formations géologiques ainsi que de superbes panoramas depuis les hauteurs de ce massif volcanique.

Le départ se fait du village même, traversons-le d'est en ouest pour le visiter.













Continuons plein Ouest direction "Roche Chérie", jusqu'à rencontrer le poteau directionnel "Le Mas", qui pointe péniblement la direction "Faugère" qu'il faut suivre à droite en montée.



On prend rapidement la première route à gauche qui se termine tout aussi rapidement en chemin, celui qu'il faut suivre.




Très rapidement après le premier virage à droite, le chemin principal continue en montée, mais il faut prendre garde et chercher un sentier sur la gauche car c'est celui-ci qu'il faut prendre, et je n'ai pas vu de balisage...



Allez on continue sur le plat pour l'instant :






Le balisage est assez clairsemé et terne..




En cette mi-aout, les herbes hautes masquent la marque du sentier.



Le chemin est là...


Le chemin passe en contrebas de la falaise de basalte que nous irons voir de plus près dans peu de temps.




J'arrive en vue du hameau "La Peyre"


Mais auparavant le poteau du même nom m'indique que le temps de la montée vers la falaise est arrivé. Il faut pour cela ouvrir (et bien refermer) un portillon.



Le poteau indique dans la direction montante St Pons à 3,8 km, dans la direction d'où je viens St Pons est à 1,9km. Je peux donc dire par un savant calcul que je suis à 1/3 de la balade...


Après le portillon il faut prendre tout droit et suivre en montée la clôture sur notre droite sur un sentier très peu marqué.



A partir de là le balisage sera un peu plus présent et c'est tant mieux car ce sentier ne figure pas sur les cartes IGN. Toutefois après avoir passé un second portail je chercherai à nouveau le balisage.


En fait il faut suivre pendant un petit moment toujours la même clôture, à sa droite ou à sa gauche.




Le sentier alterne sous-bois et traversée de pâturages.





Après un dernier sous-bois ce n'est pas encore le plateau. Le sentier vire sur la gauche et se poursuit un peu en balcon. On bénéficie déjà d'une très belle vue, parmi les blocs de roches épars





Saint Jean le Centenier



Le balisage m'indique le passage qui permet d'accéder facilement sur le plateau entre les rochers.

Oui c'est bien là



Un dernier minuscule petit effort minime :



Et voici l'arrivée sur le plateau :




Et le plateau lui même :




Mont Ventoux


La trouée permettant l'accès au plateau vue d'en haut


Vue sur St Jean le Centenier
Et le chemin continue entre falaise et clôture :



Le plaine du Regard a une altitude de 580 à 600m environ et une surface d'une cinquantaine d'hectares. A la fin des années 90 plusieurs plantes rares et menacées y furent observées, ce qui amena la Région Rhône-Alpes à signer une convention de gestion avec les propriétaires. Elle détaille les objectifs et les actions proposées pour préserver le patrimoine naturel. Les propriétaires sont au nombre de deux, un agriculteur et une société d'exploitation de basalte...

Une des particularités de la plaine du Regard est la présence de mares temporaires. Ce paysage de pairies et de haies bocagères est lié aux activités humaines que sont l'élevage, la fauche et la création de mares pour abreuver les troupeaux. C'est dans ces mares qu'a été observée une renoncule rare en France.








En progressant je traverse un ruisseau à sec, le ruisseau de Vacharès, qui se jette dans le ruisseau du Vernet, puis lui-même dans l'Escoutay.




Allez on continue ! C'est balisé mais pas moyen de se tromper.



Un oeil en arrière permet de voir jusqu'au loin un paysage typique du Coiron : les falaises basaltiques qui marquent la limite du plateau. Les terrains sédimentaires non recouverts par les coulées volcaniques se sont érodés, restent en place ceux du plateau du Coiron, protégés par l'immense couche de basalte.


Un petit châtaignier face au sommet de la Croix Juliau

J'arrive à la pointe la plus méridionale du plateau, au dessus de Saint Pons qui se découvre bientôt :






Saint Pons


Une vue au sud-est : la carrière de basalte d'Aubignas


Carrière de basalte d'Aubignas. En arrière plan la Lance

Et vers l'Ouest la sombre falaise d'où je viens



Après cette vue panoramique, on comprend d'où le site tient son nom... Mais il faut songer à rentrer, pour cela je suis le chemin qui vire vers le nord vers un passage qui permettra la descente.




Et St Pons s'éloigne...








Derrière ce portillon le poteau directionnel "Plaine du Regard" qui nous propose de prolonger la balade vers Faugères ou même vers Berzème à 5,8km en poursuivant vers le Nord. Mais pour moi il est temps de rentrer en cette fin d'après-midi, je prends donc la direction ascendante "Saint Pons" à 1,8km alors que les panneaux m'indiquent que j'ai déjà parcouru 3,9km. Un calcul scientifique me permet d'estimer que j'ai effectué ici le 2/3 de cette balade.





En cette fin d'après-midi je descendrai à l'ombre ce qui va fortement contraster avec la forte luminosité de la plaine amplifiée par les couleurs chaudes de fin d'aout des herbes de la prairie.



Ici on passe tout près du mur formé par la coulée basaltique ce qui permet de bien observer la forme qu'a pris la lave lors de son refroidissement. En bas les orgues basaltiques, en haut l'entablement plus massif. Une seule coulée provoque ces deux formations. Un panneau nous explique qu'il y a eu ici deux coulées.




Les orgues basaltiques de plus près :







Je poursuis un petit moment en sous-bois parmi les pierres et les éboulis en traversant Peyre Grosse et le Bois du Prieur




Bon, c'est par là apparemment...

Arrivée lumineuse à St Pons.






Voilà une balade idéale pour l'hiver aux après-midi courtes ou lorsque vous ne disposez que de peu de temps. D'après les panneaux elle est d'une distance de 5,7km et on voit aisément ici que balade courte ne signifie pas balade sans intérêts. Ce parcours est extrait d'un parcours plus long présenté dans une fiche rando de la communauté de Communes Berg et Coiron intitulée "Saint Pons/Berzème" de 11km que j'aimerais tenter un jour, mais traversant des pâturages clôturés je voudrais auparavant être sûre de la présence efficace du balisage, et le début de la balade d'aujourd'hui me met le doute. De plus quelques sentiers ne figurent pas sur la carte IGN.

Source Geoportail






Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...