Bienvenue

Depuis le printemps 2008 je partage ici en photos mes balades pour vous faire découvrir ces deux beaux départements voisins, différents mais complémentaires, que sont la Drôme et l'Ardèche.

La liste des balades présentées géographiquement se trouve dans les onglets en haut de la page. Elles sont de niveau facile en majorité, le contraire est précisé.

Bonne balade ici et ailleurs.


D'autres photos de la région avec moins de texte sur mon blog photos


Mention expresse est faite ici que je suis l'auteure de chacune des photographies mise en ligne sur ce blog et signées "LENA26"

---

mercredi 19 juillet 2017

Pranles : le volcan de Chirouse (Ardèche)


Voici présentée ici une de mes plus belles balades. Elle vous fera traverser le pierrier des flancs d'un ancien volcan, vous dévoilera des panoramas exceptionnels sur les Boutières, le tout ponctué de hameaux typiques aux maisons en pierres bien restaurées. Ayant effectué cette balade au mois de mai, j'ai eu la chance également de pouvoir côtoyer une flore qui était à son expression maximum.

Si le programme vous tente mesdames et messieurs, je vous demande de bien vouloir me suivre, c'est par ici :

 Le départ est situé au dessus du Domaine du Clap à Pranles. Un parking de 4 places environ a été aménagé, ainsi qu'un panneau explicatif. Tout commence très bien. L'ignorante que je suis s'est garée un peu avant, mais cela m'a permis ces quelques photos du Domaine du Clap, un ancien château du XVème siècle rénové en chambres d'hôtes.











Avant l'accès au château il faut prendre à droite pour trouver le parking situé à une altitude de 647 mètres.





Environ 4 places

Allez on continue, on s'élève sur une large piste d'abord dallée puis caillouteuse, qui traverse les pâturages






Les pentes du plateau du Coiron au loin


et s'élève jusqu'au col du Muret, altitude 733m, d'où on bénéficie d'une large vue du nord à l'ouest sur les Boutières



depuis un champ bien fleuri

Sauge des prés

Orchis brulé






Saint Étienne de Serre

Après le col c'est une descente dans les prés avec vue panoramique et portails à bestiaux munis d'un système de contrepoids astucieux qui ferme automatiquement les portillons ouverts




Et dans un virage, la toute première vue lointaine sur le fameux pierrier du volcan que nous allons traverser

Avant cela il faudra suivre un large chemin aux bords fleuris qui descend jusqu'au hameau du Goutoulas

Ancolie

Raiponce

Arrivée par le haut du hameau du Goutoulas, qui bénéficie d'une vue idéale sur mon prochain objectif, le pierrier du volcan.


Il s'agit d'un très petit hameau, et s'il ne semble pas abandonné, il semble désert...





Dépasser le hameau par le haut et prendre une descente sur la gauche qui mène au poteau "Goutoulas", matérialisant ainsi une croisée de chemins. A noter que notre itinéraire de retour rejoint ce poteau. Suivre la direction "Magerouan"


ce qui nous fait retourner sur la gauche mais pour passer sous les maisons du Goutoulas cette fois




On chemine alors dans les bois au milieu de châtaigniers et de buis






jusqu'au pied du pierrier du volcan où nous accueille un panneau d'information, où on nous met en garde sur le changement d'ambiance qui nous attend ici.







Pour faire simple, les coulées de lave basaltique ont recouvert ici une grande surface de près de 9km de long. En refroidissant la lave a formé des prismes. L'érosion de la falaise basaltique a provoqué l'effondrement de ces prismes sur les pentes qui a formé ce pierrier monumental.


La progression est ici forcément ralentie. Il faut prendre garde où l'on met les pieds, plutôt sur une pierre stable qu'entre deux pierres mouvantes, tout en ne perdant pas de vue le balisage, fait de cairn ou de prisme relevés et de peintures jaune et blanche comme tout au long du parcours.






Mais naturellement les processions de randonneurs ont au fil du temps tassé les pierres et le cheminement apparait évident.


Notre prochain hameau au loin : Eyrebonne


Phalangère à fleurs de lys

Et soudain sur le chemin ces beaux massifs de fleurs blanches et lumineuses viennent contraster avec la sombre couleur des pierres et rompent la monotonie de leur présence.





Sur l'autre versant le hameau d'Eyrebonne, ma prochaine étape, si près mais encore loin pourtant




La falaise basaltique au dessus, d'où se détachent les prismes



Soudain le sentier va descendre de façon plus abrupte toujours dans les pierres pour rejoindre un chemin en contrebas. C'est là que je m'aperçois qu'Eyrebonne n'est pas aussi près qu'il n'y paraissait à vol d'oiseau



Arrivée au bas du pierrier. C'est par ici parait-il que se  trouve la grotte des Camisards. Mais rien pour l'indiquer ou alors cela ne m'a pas interpelé et je suis passée non loin sans la voir...



Il faudra ensuite traverser le chemin et descendre dans les buis, traverser un ruisseau et remonter sous les arbres jusqu'au hameau d'Eyrebonne ou des vaches m'accueillent.


La coulée du volcan de Chirouze, à ses pieds le pierrier


Il faut contourner le hameau par le bas et par la droite


Au loin j'aperçois La Pizette, encore un autre hameau sur le parcours, mais pas le prochain, ne brûlons pas les étapes

Le hameau de la Pizette depuis Eyrebonne


le sentier débouche sur une piste en terre qu'il faut prendre à gauche jusqu'au mât "Eyrebonne", altitude 622m. Suivre direction Magerouan qui est à 2,3km




Une petite précision, il faut passer entre le hangar et la maison et ensuite longer la clôture par un sentier.

Prendre le sentier à droite qui longe la clôture et non le chemin qui monte à gauche


Citron

Je poursuis sur ce sentier en balcon au milieu des genêts et au dessus du ravin d'Eyrebonne



Zygène


Un ruisseau à traverser parmi d'autres sur ce parcours :


Un portail à ouvrir parmi d'autres sur ce parcours :





Et toujours La Pizette en ligne de mire, mais toujours pas ma prochaine étape


Du sentier qui approche de Magerouan on aperçoit les pentes du volcan



Le petit cimetière m'indique que j'arrive au hameau



et le panneau "Magerouan" la direction à suivre, celle de St Etienne de Serres.

Suivre St Etienne de Serres à droite
Direction qui nous fait traverser le hameau par la droite. Nous sommes ici sur la commune de Creysseilles.




Un carré SATOR, que fait-il là ?

Un embranchement et un nouveau poteau nommé "La Place"




A droite un autre itinéraire possible pour rejoindre le hameau de La Pizette, ma prochaine étape. Je choisis cependant de le rejoindre par un autre itinéraire qui descend jusqu'à la rivière l'Auzène. Il faut pour cela prendre la ruelle à gauche entre les deux maisons






Et c'est une longue descente ombragée dans la vallée de l'Auzène



Au passage ce ruisseau :




Et j'arrive en vue de l'ancien moulinage du Sablas reconvertie en gîte, sur l'autre rive de l'Auzène. Il faisait partie de ces nombreux moulinages d'Ardèche du temps de la culture de la soie.


Merci de nous permettre de traverser votre propriété et de votre amabilité

Pont sur l'Auzène

L'Auzène




Ici on rejoint la route goudronnée ainsi que l'intersection "le Sablas". Suivre la direction "St Etienne de Serres". Il faudra ici effectuer près d'1,5km sur la D281 qui est une route étroite. Chaque parcours de randonnée comporte une section monotone ou pénible, voici donc le moment venu.




Mais honnêtement il y a pire, le cadre est quand même joli avec l'Auzène qui coule en contrebas, et me concernant je n'ai rencontré aucune voiture et seulement deux randonneurs.







Digitale habitée

Et soudain au bord de la route avant un ultime virage le poteau "St Jean de Fau" qui me propose de monter à St Etienne de Serre. Je refuse poliment et continue mon chemin direction Pranles




Passer par la route permet non seulement de tutoyer l'Auzène mais d'admirer ce joli pont de pierre au hameau de St Jean de Fau que voilà







Pont qu'il vous faut traverser pour rejoindre l'autre rive, prendre à gauche et enfin entamer la remontée vers le hameau de la Pizette qui me faisait de l'œil depuis le début.




myosotis
Mais auparavant il faudra traverser sur un nouveau pont de pierre, le pont Merlet, le ruisseau de la Chirouse, affluent de l'Auzène






Et commence l'ascension un peu rude et exposée au soleil mais de courte durée vers le bel hameau de la Pizette et ses jardins. Un panneau sur la droite en fin de montée m'indique qu'un sentier rejoint directement Eyrebonne, on peut imaginer plusieurs autres boucles dans le secteur.



Arrivée en vue de La Pizette













On prend à droite dans le hameau que l'on traverse, jusqu'à l'ancienne école :


 ou se trouve à droite de la route le poteau "La Pizette".


 Toujours suivre direction "Pranles à 5,7km, prendre pour cela un chemin ascendant (je rappelle que nous n'allons pas jusqu'à Pranles mais jusqu'au Clap)





Saint Etienne de Serre sur le versant en face

La Pizette dans notre dos



Et c'est le retour à la croisée des sentiers du Goutoulas. Il n'y a plus qu'à rentrer par le même chemin qu'à l'aller, mais avec des points de vue différents dans ce sens.


Malacosoma Neustria - Chenille de la Livrée
Gazé sur fleurs de trèfle


Une grosse bête dans les buissons

Serre de Pierre Aurelle (ou Rocher de Peyrorelle)

Domaine du Clap du Col du Muret

Formation en triangle inversé (c'est stratégique)




Et puis soudain au dessus et sur ma gauche, du bruit dans les buissons :



 J'ai eu la chance d'observer ce beau troupeau de chèvres cosmopolites pendant un moment (oui j'adore les chèvres)







Retour au parking avec le sentiment d'avoir effectué une belle randonnée à la découverte de typiques hameaux ardéchois où la vie ne devait pas être facile dans le temps.
Si elle peut rebuter certains avec sa distance de 15km annoncée, elle n'est finalement pas difficile contrairement à sa cotation puisque son dénivelé d'environs 600 mètres cumulés se fait par paliers, les descentes alternant avec les montées, alors ne vous en privez pas. J'espère un jour la refaire, en automne pour changer et peut-être en prenant Magerouan/La Pizette direct pour changer aussi.

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...