Bienvenue

Depuis le printemps 2008 je partage ici en photos mes balades pour vous faire découvrir ces deux beaux départements voisins, différents mais complémentaires, que sont la Drôme et l'Ardèche.

La liste des balades présentées géographiquement se trouve dans les onglets en haut de la page. Elles sont de niveau facile en majorité, le contraire est précisé.

Bonne balade ici et ailleurs.


D'autres photos de la région avec moins de texte sur mon blog photos


Mention expresse est faite ici que je suis l'auteure de chacune des photographies mise en ligne sur ce blog et signées "LENA26"

---

lundi 4 mai 2009

Curnier : le col du Roux (Drôme)

Cette balade vous emmènera sur les hauteurs de Condorcet et d'Eyroles à la découverte de magnifiques paysages à la flore et à la faune variées.

Comme bien souvent, l'itinéraire choisi est une boucle, balisée n°45 et de marques jaunes. Le départ se fait aux abords de Curnier, sur l'aire de la départementale 94 nommée la Toulonne, située peu avant la bifurcation sur Curnier / Ste Jalle lorsque l'on roule dans le sens Nyons /Curnier.

Le chemin débute en face, il faut donc prudemment traverser la route et s'engager dans un large chemin qui est également le chemin d'accès à une carrière. Mais très rapidement il faut quitter ce chemin et s'engager sur un sentier sur la gauche indiqué par un panneau.

Les premières aphyllantes de Montpellier commencent à sortir.







Une forte montée s'engage puis un croisement se présente : les Vingtains Haut (alt 450m). Tout droit c'est le chemin du retour, il faut s'engager à droite.

On monte petit à petit en direction de Curnier, que l'on laisse dans notre dos lorsque le chemin vire vers le nord. La brise est appréciable.







La flore est variée : pistachiers, euphorbes, thym, genêts, aphylantes, sédum et j'en passe, il y en a trop pour faire un inventaire précis...



















Pistachier térébinthe

Dans un éboulis de pierres, une croix jaune peinte sur une grosse pierre nous indique qu'il ne faut pas prendre le chemin en face mais à droite.


N'est-il pas rigolo le nom de cette plante : Aristoloche pistoloche


Ophrys Mouche



Petit à petit je rejoins le fond du ravin qu'il faut traverser, pour bifurquer à gauche sur une large piste empruntée apparemment par des équidés.

Et ça grimpe, jusqu'à une zone déboisée sur un plateau. Il faut passer entre les deux chênes au loin, mais pour cela il faut contourner le champ par la droite et rejoindre une piste.



A droite un magnifique panorama sur les montagnes, à gauche un enchantement pour les botanistes en herbe (arf) car le talus regorge de plantes de toutes sortes.









Moutarde des champs
Sinapis arvensis





Un peu plus loin, c'est le poteau et le croisement des "Plateaux" (alt. 652m). Tout droit c'est la piste VTT, à gauche c'est la piste équestre, à droite la rando continue. Il y en a pour tous les goûts.




Je pense à mes amis VTTistes maintenant. Voici la piste VTT qui descend :


Moi c'est à droite.



A partir de là, finie la montée.




Et c'est l'arrivée au col du Roux, but de la balade. A droite arrive la piste VTT, d'en bas arrive également une autre piste, j'ai du mal à suivre l'enchevêtrement des itinéraires. Pour moi c'est à gauche. Au loin un village. Je reconnais Eyroles pour m'y être déjà rendue lors d'une balade sur la montagne de Sigala.







Le sentier atterrit sur une large piste, c'est bien un itinéraire équestre, puisqu'il mène directement au centre équestre de Condorcet après avoir longé des prés et être passé devant le poteau "chemin d'Eyroles" (alt. 565) et une habitation.





Le prochain poteau est au cœur du centre équestre. Intitulé "la Garde" il indique la direction étonnante des parcs à chevaux qui sont clôturés.















Il faut donc passer sous deux clôtures et longer un parc pour prendre un sentier (prendre le sentier à droite qui descend à la bifurcation).



Là j'ai été surprise deux fois par l'envol d'un grand rapace que j'ai dû déranger sur son territoire de chasse. Je traverse plusieurs petits ravins ou un filet d'eau coule.

Un ascalaphe




Une mare avec un triton (non photographié malheureusement)




Orchis singe



Orobanche
L'orobanche est une plante parasite des racines d'autres plantes et elle est dépourvue de chlorophylle. Elle n'apparait que pour fleurir puis meurt.

Sur une petite crête, tourner à gauche au croisement.










Plus bas on rejoint des fruitiers, on a alors une vue dégagée sur la v
allée de l'Eygues, indiquant que l'on revient vers notre point de départ.









Longer à gauche, après le champ on reprend un sentier qui descend doucement vers le poteau "les Vingtains", la boucle est bouclée. Il n'y a plus qu'à redescendre vers la carrière.

Mélisse des Bois



Fumana




Encore une belle balade que j'ai vraiment appréciée. Le début peut sembler fastidieux mais il n'est pas à l'image de l'ensemble du parcours.


Bourrache

4 commentaires:

françois BJR a dit…

Hello! superbement détaillé cette belle sortie, tu devrais t'essayer comme auteur de randonnées, faut juste trouver un éditeur...
Comme j'en ai pris l'habitude, j'ai refait le parcours sur la carte IGN (merci pour les photos de sentiers) et je me suis aperçu que je l'avais "topoter" peut être pour plus tard mais, dans l'autre sens (plus sympa sur le VTT). Maintenant c'est certain j'irai la faire.
Je n'ai pas roulé chez toi ce WE (travaux de peinture à Vinsobres): pas eu assez de temps...
je m'était préparé: La remontée de le combe de Sauve, "le col de Venterol" vers "le pas la Baisse" remontée au "col Flachet" pour finir par "le trou des belles" et retour à Venterol, vraiment dommage...
A bientôt.

Lena26 a dit…

Ce n'est que partie remise alors...

Sur ma carte IGN le parcours n'y figure pas. Il y a bien les chemins principaux mais pas les sentiers. Je m'aide des fiches du conseil général qui contiennent la carte IGN et le parcours surligné, et des poteaux indicateurs bien sûr. Pas encore de GPS, comme ça si je me perd, j'ai une excuse ;-)

A bientôt.

françois BJR a dit…

Les petits sentiers sont sur la carte IGN au 1/25000 de Nyons n° 3139 OT, ce qui m'a attiré c'est de pouvoir aller sur le Cougoir pour voir si ça vaut le coup en VTT et faire quand même un beau retour varié à mon point de départ: Venterol. J'ai vu sur le net une rando à pied: ça passe. La carte en relief de la rando annuel "des crêtes" sur le site du comité des fêtes de Venterol: emprunte une partie de mon parcours. Peut être que tu connais?
Pour avoir ces cartes IGN sur l'écran: singletrack.fr par le géoportail, "je l'ai déjà dit et répété" dixit Coluche...
Tu verras c'est super pratique, je viens de rajouter ma ballade de dimanche soir avec un nouveau sentier.

Anonymous a dit…

ça c'est de la balade et en détail : merci on s'y croirait...
;-Doume
http://remarquable.hautetfort.com/

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...