Bienvenue

Depuis le printemps 2008 je partage ici en photos mes balades pour vous faire découvrir ces deux beaux départements voisins, différents mais complémentaires, que sont la Drôme et l'Ardèche.

La liste des balades présentées géographiquement se trouve dans les onglets en haut de la page. Elles sont de niveau facile en majorité, le contraire est précisé.

Bonne balade ici et ailleurs.


D'autres photos de la région avec moins de texte sur mon blog photos


Mention expresse est faite ici que je suis l'auteure de chacune des photographies mise en ligne sur ce blog et signées "LENA26"

---

mardi 9 juin 2009

Rousset les Vignes : randonnée à la découverte des plantes (Drôme)

Cette sortie s'inscrit dans le cadre des balades à thèmes proposées par l'office du tourisme de Nyons au mois de mai.

J'étais déjà présente il y a un an lors de cette sortie orchestrée par Philippe Poirier, accompagnateur en montagne, et également animateur à la Maison des Plantes de Buis les Baronnies. L'année dernière nous avions foulé Essaillon à Nyons, cette année Philippe a choisi de nous faire découvrir les collines de Rousset les Vignes.


Nous prenons la direction de la chapelle de Notre Dame de Beauvoir. Nous montons dans un chemin caillouteux, mais nous arrêtons souvent pour discuter des curiosités du paysage, de la flore et de la faune environnante.

Philippe nous montre notamment une oothèque qui est une membrane de protéine dans laquelle la mante religieuse (entre autres) enferme ses œufs pour les protéger des prédateurs. Mais cette protection ne suffit pas car les œufs sont fréquemment parasités. Les pertes sont compensées par le grand nombre d'œufs que la mante pond : de 200 à 300 fois dans chacune des douze oothèques qu'elle peut pondre dans sa vie.

Un baguenaudier

Cet arbrisseau est facilement reconnaissable lorsqu'il fait ses fruits (baguenaudes), qui sont des gousses qui enflent en se remplissant d'air à mesure qu'elles mûrissent (d'où son nom d'arbre à vessie), passant du vert au marron-rougeâtre, puis éclatant bruyamment à pleine maturité, dispersant ainsi les graines contenues à l'intérieur.


Une info trouvée sur Wikipédia : "Le verbe "baguenauder" signifie "S’amuser à des choses vaines et frivoles" en référence aux enfants qui s'amusent à éclater des baguenaudes."




J'ai donc baguenaudé :


Le baguenaudier fait partie de la famille des fabacées ou légumineuses, comme le pois ou le haricot, et l'odeur du pois s'est fait nettement ressentir lorsque j'ai ouvert la gousse.


Nous avons quitté le chemin menant à la chapelle Notre Dame de Beauvoir pour suivre un sentier sur la gauche menant à un carrefour dans une clairière, au pied de Charbonnel versant nord, nous permettant d'observer la chapelle sous un autre angle.





La légende veut qu'une vierge ayant été trouvée en ces lieux, il n'en fallut pas plus à la population pour y voir un signe divin et construire en ces lieux une chapelle. Cette vierge provenait en fait d'une ermite qui vivait à cet emplacement naguère.


Lin ligneux



Nous prenons l'itinéraire qui descend pour revenir vers Rousset.


Au loin la chapelle St Marcel sur les hauteurs de Le Pegue

Philippe nous a parlé de l'adaptation de la flore et de la faune à l'environnement. Ainsi certains insectes qui possèdent de petits yeux comme la sauterelle, ont en compensation de grandes antennes pour s'orienter. Et inversement, les insectes qui ont de grands yeux comme le criquet ou la libellule, ont de petites antennes.

La réduction foliaire est également une forme d'adaptation de la plante au milieu. La plante est ainsi moins vulnérable à la sécheresse. La feuille est parfois réduite à l'état d'épines. De même pour le rachitisme : la plante est ainsi moins gourmande en eau.

Polygala

Son nom vient du grec Poly (beaucoup ou plusieurs) et de gala (lait) car cette plante a la réputation de favoriser la production du lait des vaches qui s'en nourrissent.




La laser de France.


Ses graines ressemblent à du cumin, ses feuilles sont dures, il a une odeur puissante.


Rue fétide (ou Rue officinale) : son odeur est perçue comme désagréable et pourtant elle est parfois utilisée en cuisine pour parfumer certains plats. A hautes doses, elle est toxique et a des propriétés abortives.












Nous approchons du village.
















Aphyllanthes de Montpellier


Retour au point de départ avec auparavant une petite traversée du village qui vaut le détour.


Nul doute que je serai encore au rendez-vous l'année prochaine.

6 commentaires:

Bluebird a dit…

Comme c'est beau, par chez toi. Tes photos sont simplement splendides.

L'oiseau

SpAmY a dit…

Grave grâââve comme cela donne envie.

Crimes avec préméditations !


Tu aggraves ton cas, la tiote !!!

NanouB a dit…

c'est un endroit ou j'aime aller avec Alain et je regarde toujours cette petite vierge là haut. mais ton reportage une fois de plus m'en apprend bcp, donc la prochaine balade je verrai RTousset autrement ( beaucoup de splantes etarbuste de mon jardin viennent de Rousset ...)
Bisous

Anonymous a dit…

Très jolie balade et très jolie reportage

Lena26 a dit…

Merci merci que des compliments, y'en a qui vont croire que je vous ai payé ma parole !

Philippe nous a expliqué beaucoup d'autres choses aussi, comme les ophrys et la lavande, mais je ne pouvais pas tout mettre. Si seulement il pouvait y avoir une maison des plantes à Nyons !

Si tu vas à la chapelle Nanou, chausse toi bien. La montée est rude mais la vue est superbe.

Lalwende a dit…

Région magnifique en effet, j'aime beaucoup!
Et puis on apprend plein de choses sur la nature, continue comme ça :)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...